test

mardi 28 février 2017

Un séjour en immersion chez le professeur, est-ce vraiment plus efficace ?

Christophe a choisi de partir en immersion totale chez le professeur au Pays-Bas,



1) Pourquoi as-tu choisi d'aller apprendre le néerlandais en immersion totale aux Pays bas ?

J'ai fait ce choix car je voulais améliorer mon néerlandais afin de faire de me donner toutes les chances pour que ma carrière professionnelle progresse au maximum.

2) Tu es parti 1 semaine. Était-ce suffisant, trop court, trop long ? Pourquoi ?

Il s'agit pour moi d'une première expérience à l'étranger. Par conséquent, c'était le compromis idéal travail/étude de langue. Cela m'a permis d'augmenter mon niveau en langue et d'acquérir une certaine assurance lorsque je parle néerlandais. Pour tendre vers le bilinguisme, je suis conscient qu'il faudrait plus qu'une semaine.


3) Qu’as-tu pensé de la formule one-to-one (cours, professeur, immersion) ?

La formule est excellente pour les adultes déjà engagés dans la vie active. De plus, la personne peut cibler de manière précise les points faibles à travailler.

4) Tu logeais dans la famille de ton professeur. Qu'est-ce que cela t'a apporté ?

Le fait de loger chez le professeur m'a apporté une expérience humaine enrichissante car tout a été fait pour que je m'y sente bien mais ils m'ont également intégré à leur vie de famille et leurs activités.

5) Quel lieu incontournable conseillerais-tu à ceux qui vont partir dans la même région que toi ?

Utrech est une ville sous-estimée mais magnifique. Son centre est charmant avec ses petites ruelles et son magnifique théatre.





6) Un conseil à donner à ceux qui pensent partir apprendre une langue en immersion totale ?

Il ne fait pas hésiter. Il s'agit d'une expérience unique dans une vie qui crée des liens humains fantastiques.


7) Qu’as-tu pensé du service de Langues Vivantes ?

Langues Vivantes propose un service de qualité et ils sont au top pour l'organisation. J'ai reçu un mail de langues vivantes quelques jours avant mon départ dans lequel ils voulaient s'assurer que tout était en ordre avant mon départ. J'ai trouvé cela très professionnel.

jeudi 23 février 2017

Leyla, 19 ans nous raconte son périple philippin,


Pourquoi as-tu choisi d'aller prendre des cours d'anglais à Cebu, Phillipines ?

Mon but premier était de partir en Corée du Sud et apprendre le Coréen mais ma grand-mère a pensé qu’avant de partir dans un pays étranger dont je ne parle pas la langue, il serait plus judicieux d’améliorer mon anglais. J’avais plusieurs options pour apprendre l’anglais : Angleterre, Etats-Unis, …. Mais vu que les Philippines sont localisées en Asie et donc plus proche de la Corée et que les cours y sont plus accessibles financièrement. J’ai décidé d’y passer deux mois en immersion.


Tu es partie 8 semaines, était-ce suffisant, trop court, trop long ? Pourquoi ?
Je pense que mon séjour était trop court car durant celui-ci, je me suis rapprochée de certaines personnes et que j’ai dû les quitter. Il faut savoir qu’une grande majorité des étudiants de CPILS sont Coréens et qu’en général leur séjour dure trois mois.










Qu’as-tu pensé de l’école (cours, prof, staff) ?
J’ai eu une très belle expérience au sein de CPILS. Je me suis attachée aussi bien à certains étudiants qu’à certains de mes professeurs. Je pense que la façon d’enseigner est différente comparée à celle dont j’ai eu l’habitude en Belgique. J’étais très proche avec certains de mes profs, ceux-ci me donnaient des conseils, me racontaient des blagues, étaient là pour moi quand j’avais des problèmes,… Les cours avec eux n’étaient jamais ennuyants et moi qui ai toujours eu des problèmes pour parler en anglais, je me suis surprise à aimer parler anglais. De plus, les professeurs basaient souvent leurs cours sur mes faiblesses pour que je puisse m’améliorer plus facilement.


T’es-tu rendu compte que tu avais progressé ?
Oui, quand j’étais aux Philippines, je n’avais personnes avec qui parler en Français du coup, je n’ai pas eu d’autres choix que d’utiliser l’anglais. Ce qui m’a permis de faire d’énormes progrès et de pouvoir me débrouiller seule en anglais. 

Tu étais hébergée en résidence Qu'est-ce que cela t'a apporté ?
Le fait d’être hébergée en résidence m’a permis de rencontrer des personnes formidables avec qui j’ai partagé de très bons moments. Mais aussi de disposer d’une salle de sport et d’être à proximité des salles de cours.




Quel lieu conseillerais-tu à ceux qui, comme toi, vont partir aux Philippines ?
Je n’ai personnellement pas beaucoup voyagé durant mon séjour mais j’ai visité Oslob où j’ai pu nager avec des requins ainsi que Bohol où j’ai pu profiter de la plage. Aux Philippines, les paysages sont magnifiques ce qui permet à la majorité des étudiants de voyager durant les weekends.


Une anecdote insolite ou drôle à nous raconter ?
Durant mon séjour aux Philippines, je ne parlais qu’anglais et du coup, mon niveau d’anglais s’est amélioré mais mon niveau de français, lui, est devenu si mauvais que je n’arrivais même plus à faire une phrase correcte… 





Un conseil à donner à ceux qui pensent partir en immersion à l’étranger ?
N’hésitez pas à partir, peu importe ce qu’on vous dit ! C’est une expérience incroyable qu’il faut prendre si on en a l’occasion et qu’il faut vivre à fond. Profitez de chaque moment parce que la fin arrive plus vite que ce que vous ne pensez L  et surtout ne vous prenez pas la tête pour un copain ou une copine !



Qu’as-tu pensé du service de Langues Vivantes ?

J’ai apprécié le fait d’être encadré et de pouvoir contacter quelqu’un en cas de problème. 

mercredi 9 mars 2016

Zoom sur l'Afrique du Sud

En savoir un peu plus sur cette région du monde



Ce pays situé à la pointe du continent africain, d’une superficie équivalente à deux fois la France, offre des paysages aussi variés que grandioses. Montagnes, plages de sable, criques rocheuses, savane et désert procurent un sentiment de dépaysement total. 



Il est possible de découvrir seul, avec un guide, à pied ou en voiture les nombreuses réserves naturelles et les parcs nationaux du pays. Des visites à ne surtout pas manquer puisque l’Afrique du Sud est un des seuls territoires permettant d’apercevoir les "Big Five", les animaux emblématiques de l’Afrique sauvage, à savoir les buffles, les rhinocéros, les léopards, les lions et les éléphants.

                                   
Également appelé « la nation arc-en-ciel », le pays présente un mélange surprenant d’Occident et d’Afrique. Cette mixité se retrouve notamment dans la cuisine et la culture. 
D'un point de vue culinaire tout d'abord; si les Sud-Africains consomment beaucoup de viande notamment avec les traditionnels barbecues appelés « Braai », qui sont un élément central de la vie sociale, ils cuisinent aussi de nombreuses spécialités africaines. De plus, il existe des restaurants aux saveurs orientales et asiatiques, de quoi satisfaire tous les goûts. Côté brasserie, une variété de bières est proposée mais surtout de vins grâce à la viticulture sud-africaine qui connait une renommée croissante. Il est également possible de déguster des cidres et des liqueurs. 


Concernant les habitudes culturelles, ne t'étonne pas de trouver, dans les commerces typiques, des sorciers qui vendent des objets de sorcellerie tels que des crânes de singe. Et tandis que le rugby et le football sont les sports plus connus et les plus appréciés, le golf, le cricket, les activités maritimes et les sports plus extrêmes sont aussi très populaires.

Partir en Afrique du Sud avec Langues Vivantes 


•  En volontariat : tu auras l’occasion unique de t’occuper de félins dans une réserve naturelle située dans la province du North West. Tes missions seront multiples et variées : soigner et nourrir des animaux sauvages, entretenir la réserve, aménager des infrastructures pour le bien-être des pensionnaires, etc... Tu seras logé sur place en pension complète et encadré par des professionnels tout au long de ton aventure. Tu es intéressé ? découvres-en davantage sur notre programme de volontariat.



•  Pour des cours d’anglais : si tu souhaites parfaire tes connaissances tout en profitant d’un cadre idyllique, le séjour à Cape Town est fait pour toi ! Cette destination t’offre l’opportunité d’associer cours, diverses activités sportives et excursions afin de découvrir les richesses naturelles de la région. 
Tu veux en savoir plus ? Toutes les infos sur notre séjour linguistique à Cape Town.


Petites informations pratiques


• Pour se dire bonjour, les hommes se serrent la main tandis que les femmes préfèrent une courte accolade.
• La monnaie s’appelle le Rand. 1€ équivaut environ à 14R.
• Pour manger à l’extérieur, prévoir entre 5€ pour un repas basique et 18€ pour de la cuisine plus raffinée.
• Il est préférable de laisser un pourboire équivalent à 10% ou 15% de l’addition.
• Aussi incroyable que cela puisse paraître, le décalage horaire avec l’Afrique du Sud n’est que d’une heure.
• Les saisons sont inversées étant donné que le pays se situe dans l’hémisphère sud. Le temps est donc plutôt doux et sec en hiver mais chaud et orageux pendant la saison estivale. 
• Sois prudent quand tu traverses, les habitants conduisent à gauche.
• Attention à ne pas oublier de s’équiper d’un adaptateur pour recharger les batteries !





mardi 23 février 2016

Anais, partie 1 mois à Vancouver, what else ?

J’ai décidé de partir avec Langues Vivantes car je voudrais devenir institutrice primaire dans une école d’immersion anglaise. Je dois donc améliorer mon anglais pour pouvoir passer certains examens. 

J’ai choisi Vancouver car je suis déjà partie deux fois aux USA et que j’avais envie de découvrir autre chose. J’ai tout de suite adoré cette ville et son ambiance. Je suis partie 4 semaines et tout ce que je peux dire c’est que c’est trop court ! J’ai évidemment bien amélioré mon niveau en anglais grâce à l’école mais aussi en dehors en communiquant avec les amis que je me suis fait.

Les cours étaient variés et amusants, par exemple nous avons fait chacun une présentation sur un sujet au choix, nous avons regardé un documentaire et nous en avons discuté tous ensemble par après.
J’étais hébergée en résidence, pas très loin de l’école. Je pouvais m’y rendre à pied mais je prenais parfois aussi le bus. 

J’ai rencontré plein de gens super sympas venus des 4 coins du monde (Brésil, Venezuela, Suisse, Corée) grâce à EC, l’école où j’étudiais. En effet le staff de l’école était très accueillant et a mis en place, dès le premier jour, des activités pour permettre aux étudiants de rencontrer les autres élèves (tour de la ville, sortie dans un bar, etc.). Toute l’équipe était à l’écoute et attentive à notre intégration dans l’école, je me suis sentie à l’aise tout de suite.


J’ai pu visiter le grand aquarium de Vancouver avec ses 2 baleines blanches, le capilano brigde (un pont de singe suspendu à 70 m au dessus d’une rivière), assister à un match de hockey sur glace avec l’équipe de Vancouver : les Canucks. J’ai fait du patin à glace sur le lac Louise et j’ai découvert les montagnes Rocheuses, en anglais Rockie Mountain. J’ai aussi été skier à Whistler, qui a accueilli en partie les Jeux olympiques d'hiver en 2010 !



Ce témoignage t'as donné envie de vivre une nouvelle expérience au Canada ? N'hésite pas à jeter un coup d'oeil sur notre page cours d'anglais à Vancouver :-) 

mercredi 17 décembre 2014

Long Term Students : La suite des aventures de Martin en High School aux USA

Hello tout le monde ! 

Je suis actuellement en cours de Français ("French I") où je n'ai pas grand chose à faire donc je vais prendre en peu de temps pour partager mon troisième mois dans le Wisconsin. 

Premièrement, je pense que l'élément majeur de ce troisième mois est Thanksgiving. Pour vous expliquer dans les grandes lignes, c'est une bonne occasion pour se retrouver en famille et se remplir l'estomac à la limite de ne plus savoir bouger. Donc au menu : dinde, patates douces, croissants, tartes au potiron, etc. Bref vous l'avez compris, que des bonnes choses ! Pour l'occasion, je suis monté dans le Nord du Wisconsin chez mes "grands-parents". Après avoir mangé, mangé et encore mangé, j'ai regardé le "Football" avec la famille, histoire de faire connaissance avec tout le monde. Pour ceux qui ne sont pas au courant, le Wisconsin se situe au Nord des États-Unis, ce qui explique le temps assez froid (jusqu'à -15°C en novembre déjà)! Malgré les basses températures, la neige et les paysages magnifiques me donnent la joie de vivre. Bref, ce premier Thanksgiving est une réussite à 100% !

J'aimerais parler d'un jour important qui va me rester gravé en tête probablement pour un bon bout de temps. Je suis allé pour l'anniversaire de ma sœur d'accueil voir un match de la NBA, "The Bucks vs The Wolves" (Wisconsin vs Minnesota). N'étant au courant de rien car les parents voulaient garder la surprise, j'ai eu la surprise à mon réveil (trajet assez long). Mais en plus d'aller à un match de la NBA, j'ai eu la chance d'y assister en VIP avec toute la famille! Et, cerise sur le gâteau, en fin de match, voilà ma tête qui apparaît sur l'écran géant devant des milliers de personnes! Je pense bien que vous l'avez compris, ce match est probablement l'un de mes plus beaux souvenirs jusqu'à présent. 


À mon grand étonnement, les étudiants américains n'ont pas de session d'examens à Noël. Ayant donc plus de temps libre, je suis allé il y a deux semaines à Sunburst, une petite station de ski dans le Nord. Accompagné de Lucas, un étudiant d'échange français, nous avons passé notre dimanche sur les skis avec en bonus une neige tip-top et du soleil ! 

Je suis également allé dimanche dernier à Chicago avec le "German Club" de mon école. De nombreuses choses à découvrir, notamment un marché de Noël super. 

En parlant de Noël, je vais retourner chez les grands-parents dans exactement dix jours maintenant. Encore une bonne occasion pour se remplir l'estomac de bonnes choses ... ;)

Petite anecdote pendant que je parle de nourriture, j'ai pris exactement 18 pounds (+- 9 kg) en un peu plus de trois mois et demi. N'ayant pas forcément envie de pratiquer un sport à l'école (car entraînement tous les jours), j'ai rejoint un "groupe" de musculation où je m'y plais assez bien. 

Pour finir, je vais décoller le 26 décembre pour un petit séjour de dix jours en Floride que j'attends avec impatience depuis un certain temps déjà! 

Le temps aux USA passe à une vitesse folle, et je vous raconterai avec plaisir ce voyage qui s'annonce bien. 


À la prochaine, 
Martin, en High School dans le Wisconsin. 



Si vous avez raté le début des aventures de Martin aux États-Unis, n'hésitez pas à lire ses premiers articles :  le début de l'expérience et son premier bilan après deux mois

mardi 25 mars 2014

Destination du mois : Plutôt Édimbourg ou plutôt Glasgow ?

Pas toujours évident de décider dans quelle ville se rendre quand on n’a jamais mis les pieds en Écosse. Tenté par l'atmosphère classique d'Édimbourg ou plutôt par l'ambiance branchée de Glasgow ? Venez, on vous y emmène.



- Édimbourg -

La capitale de l’Écosse, grâce à son charme et à son Histoire, est une halte obligée pour de nombreux visiteurs qui partent ensuite à la découverte des Highlands. Ce n'est pas pour rien qu'Édimbourg est la deuxième destination touristique du Royaume-Uni !


Son centre historique, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, compte entre autres de superbes quartiers médiévaux, un superbe château perché sur d’anciennes roches volcaniques, ainsi qu'une architecture et une vie culturelle riches. De quoi satisfaire de nombreuses envies. 


Un séjour à Édimbourg est aussi l'occasion de partir sur les traces de personnages aussi célèbres que Marie Stuart et Cromwell, qui ont vécu dans le château d'Édimbourg, ou Charles Dickens et Graham Bell, dont les vies sont étroitement liées à l’histoire de la ville.


Également réputée pour ses festivals, dont le Festival international d'Édimbourg qui fait vibrer toute la ville pendant trois semaines en été (du 8 au 31 août 2014), la capitale écossaise met souvent en avant le jazz ou le blues, l’art, le cinéma, les livres ou la science.



- Glasgow -



Avec plus de 650.000 habitants, Glasgow est l’agglomération la plus dynamique et cosmopolite d’Écosse. Même si elle n’a pas la beauté classique de la capitale, Glasgow séduira entre autres les amoureux d’architecture et de design

Elle s’amuse en effet à mettre en exergue l’avant-gardisme et le modernisme écossais avec style. Hautement créatif, l’art s’invite partout dans la ville, au-delà des musées et des boutiques de mode, animant et modifiant le paysage urbain au fil des saisons. Le jaune mielleux des façades victoriennes et le grès rouge, le verre et l’acier des édifices post-industriels et les constructions Art Nouveau parsèment le centre-ville. Par ailleurs, de nombreuses œuvres Street Art de l’artiste Banksy y sont visibles.

Et pour ce qui est des sorties et de l'agenda culturel de la ville, vous pouvez vous fier à la rumeur qui dit qu’il n’y a que Londres pour rivaliser avec Glasgow, tellement l’offre y est conséquente. Les Glaswegiens sont férus de sorties en tout genres, au pub en famille ou en discothèque entre amis. La musique live est à l’honneur dans les bars mais également à l’occasion de festivals musicaux. Le Celtic Connections Festival, entre autres le plus grand festival celtique au monde, se tient chaque année dans cette capitale culturelle. De célèbres groupes de rock sont d'ailleurs issus de ce terreau, dont Franz Ferdinand, Simple Minds ou encore Texas

Laissez-vous bercer par la magie de l’Écosse et revenez des couleurs plein les yeux. Inscrivez-vous dès maintenant dans l'une de nos écoles partenaires à Edimbourg ou à Glasgow.

mercredi 12 mars 2014

Destination du mois : à la découverte de l'Écosse

Alors que certains partent en Écosse à la recherche de Nessy ou des fantômes de ses châteaux ancestraux, d’autres préfèrent y aller pour explorer sa nature sauvage et découvrir son riche patrimoine… tandis que d'autres encore s'y rendent pour déguster un whisky en bonne compagnie, attablés à l’un des nombreux pubs traditionnels du pays. Besoin d'autres bonnes excuses pour justifier votre séjour en Écosse ? Suivez le guide !

- Histoire et merveilles -


De nombreux sites préhistoriques, telles des chambres funéraires ou des mégalithes, sont encore visibles dans ces contrées et ravivent un passé souvent intangible. Les relations tumultueuses entre l’Écosse et l’Angleterre voisine ont également laissé des traces dans le paysage actuel. Les châteaux, forteresses et manoirs, mis en valeur par leur situation exceptionnelle, nous racontent nombre d’intrigues, de complots et de trahisons, sans oublier les fantômes qui hantent leurs couloirs. Certains d’entre eux accueillent les touristes en manque de sensation forte pour des soirées de jeux de rôle. Les fans d'Harry Potter ne seront pas en reste avec la visite du château de Poudlard.

- Nature -


Envie de paysages à couper le souffle ? de landes aux couleurs chatoyantes et de lochs romantiques, de cascades et de falaises plongés dans la lumière ou nappés de brume ? La région nord-ouest du pays, les Highlands, regorge de véritables merveilles. Avec moins de dix habitants au kilomètre carré, la nature y est préservée et le dépaysement assuré. Des vaches aux poils longs et à la mèche rebelle, des balbuzards, des cerfs ou encore des baleines peuplent cette région. La randonnée reste la meilleure approche pour explorer les lieux, mais également pour faire connaissance avec les habitants. Cette activité n’est pas un sport solitaire, mais un plaisir bien ancré dans les habitudes des Écossais. Le charme des lieux est également lié aux quelques 700 îles dispersées le long des côtes, pour la plupart inhabitées. 

- Gastronomie -
L’atmosphère qui règne dans les pubs est souvent à l’image des Écossais, chaleureuse. Ambiance idéale pour déguster quelques unes de leurs spécialités culinaires comme le grouse (coq de bruyère), le bœuf Angus ou encore le haggis, panse de brebis farcie, réputée être le meilleur plat du pays.
Pour digérer le tout, rien de tel qu’un bon whisky. Avec plus d’une centaine de distilleries encore en activité et tout autant de variétés de single malt, il n’est pas étonnant que la dégustation et l’appréciation des saveurs soient devenues un loisir populaire. Saurez-vous distinguer le whisky d’Islay, plus ambré, du whisky du Speyside, plus fleuri ? 


- Sport -
L’Écosse est le berceau spirituel du golf. N'ayant pas l’image élitiste qu’on lui donne ailleurs, le golf est pratiqué par nombre d'Écossais. D’ailleurs, la région concentre le plus grand nombre de parcours de golf par habitant au monde.
Les nombreuses îles et le littoral escarpé de la côte ouest sont quant à eux connus internationalement pour la pratique du kayak de mer. C’est en effet le moyen idéal pour partir à la découverte des criques et plages inaccessibles, tout en s’approchant au plus près de la faune marine, dauphins et loutres en particulier. 
L’Écosse est également connue pour ses Highlang Games, manifestations sportives ancestrales. Les danses folkloriques, les envolées de cornemuses et… le lancé de tronc d’arbre sont entre autres au programme.

Un petit conseil avant de partir : ne dites surtout pas à un Écossais qu’il est Anglais .. ;)
Prêt à explorer ces contrées nordiques ? Inscrivez-vous dès maintenant dans l'une de nos écoles partenaires à Edimbourg ou à Glasgow.