test

mercredi 27 avril 2016

Séjour linguistique au Costa Rica : des vacances de Pâques pas comme les autres pour Valentine

Pourquoi as-tu choisi d'aller prendre des cours d'espagnol au Costa Rica ?
J'ai choisi l'espagnol car c'est la langue étrangère que je préfère. Je l'ai étudiée en rénovés et j'avais envie de me perfectionner car j'avais déjà un bon niveau. 
J'ai choisi le Costa Rica car je rêvais de l'Amérique Latine depuis des années et j'ai eu un coup de cœur pour ce pays en particulier.




Tu es partie 2 semaines. Était-ce suffisant, trop court, trop long ? Pourquoi ?
Je suis partie 2 semaines car il m'était matériellement impossible de partir plus longtemps à la période choisie (vacances de Pâques, obligations scolaires) et je ne voulais pas partir trop longtemps au cas où je ne me sentirais pas à l'aise (premier séjour de ce type). Finalement, j'étais triste de revenir (bien que contente de revoir ma famille évidemment), maintenant je ne veux qu'une chose : y retourner ! Deux semaines c'est bien pour une première expérience, mais c'est vrai que si je le refais, je pense repartir plus longuement !

Qu’as-tu pensé de l’école d'espagnol ? 
L'école était super ! Elle est de petite taille, alors on connait vite tout le monde. Le personnel est très accueillant et les profs super sympas, tout le monde est ouvert aux initiatives (par exemple faire un cours de cuisine suisse parce qu'une étudiante suisse l'a proposé).




T’es-tu rendu compte que tu avais progressé ? 
Oui, j'ai pu constater que je comprends bien tout ce qu'on me dit, sur des sujets variés, j'ai pu revoir certains temps grammaticaux afin de bien les fixer dans mon esprit,...

Tu étais hébergée en famille d'accueil. Qu'est-ce que cela t'a apporté ?
La réponse est simple : une seconde famille ! C'était comme si j'étais en vacances dans ma propre famille tellement je me suis sentie bien intégrée. On passait des heures à discuter et on a fait plein d'activités ensemble, c'était juste génial. On est toujours en contact.

Quel lieu conseillerais-tu à ceux qui, comme toi, vont partir à Santo Domingo ?
Santo Domingo est une petite ville, très sécurisante, je ne me suis jamais sentie en danger (évidemment ne jamais sortir seul la nuit, fille ou garçon !). Les gens sont très sympas et accueillants, prêts à aider.

Un conseil à donner à ceux qui pensent partir en immersion à l’étranger ?
Partir l'esprit ouvert, avec si possible une base dans la langue étrangère, et surtout en avoir envie !

Qu’as-tu pensé du service de Langues Vivantes ?
Très professionnel, disponible pour répondre à toutes mes questions et très rassurant.

Découvre notre école d'espagnol partenaire au Costa Rica

mardi 19 avril 2016

Stage de néerlandais à Bruges : Nathan raconte son séjour

Pourquoi as-tu choisi d'aller prendre des cours de néerlandais à Bruges ?
Mes parents m’ont envoyé dans ce stage, au début je n’était pas très chaud mais après ce stage s’est très bien déroulé.

Quelle a été la durée de ton séjour ? Est-ce suffisant, trop court, trop long ? Pourquoi ?
Mon séjour a duré 1 semaine et c’est parfait pour une première fois.

Qu’as-tu pensé du centre Aan de Plas ?
Tout était parfait ! Et la durée des cours était super avec ses 10 minutes de pause à chaque heure.


T’es-tu rendu compte que tu avais progressé ?
Oui je m’en suis rendu compte.

Tu étais hébergé en résidence. Qu'est-ce que cela t'a apporté ?
Oui, ça ma apporté une vie commune cool et sympathique grâce à l’âge commun de tous les participants.  



Une anecdote insolite ou drôle à nous raconter ?
Le quiz que notre chambre a fait en fin de semaine et les autres sketchs. Surtout celui de Violette, Louise et Sarah.

Un conseil à donner à ceux qui pensent partir en immersion ?
Il faut se dire que ça ne nous apporte que du bien et qu’il faut en profiter car ce n’est pas donné à tout le monde.

Qu’as-tu pensé du service de Langues Vivantes ?
Tout était très bien organisé et je suis déjà pressé de revenir



jeudi 14 avril 2016

Victoria, en séjour High School aux USA, fait un bilan superbe et touchant de son expérience.

Bonjour à tous, 

Je m’appelle Victoria Stiz, j’ai 18 ans et je viens de Verviers. 

J’ai toujours voulu être une étudiante d’échange, ça a toujours été un rêve. Ma maman est partie refaire sa rhéto au Canada lorsqu’elle avait 18 ans, du coup j’ai toujours eu des échos positifs à ce sujet. De plus, l’an dernier, mon frère est lui aussi parti une année à l’étranger, dans un programme différent ( 6 mois en Hollande et 6 mois aux USA). Une fois de plus, je n’ai eu que de bons retours qui n’ont fait que me motiver à partir. 

Au moins de décembre 2015, je me rends à Bruxelles pour sauter le pas et m’inscrire au programme d’étudiant d’échange « High School ». Je dois donc remplir un dossier, recevoir des lettres de recommandation de mes professeurs, passer des test de langue, etc. Tout est allé très vite. 
Le 7 août 2015, c’est le grand départ. Départ de Bruxelles direction Chicago d’abord pour un weekend d’orientation avec tous les étudiants d’échanges du programme Nacel Open Door, et ensuite, destination finale : Salt Lake City dans l’Utah. Avant de partir, bien sûr, viennent les « adieux » auprès de la famille qui je l’avoue sont terribles. Après avoir passé la douane, le dernier regard en direction de ses proches pour les 10 prochains mois. 
Une fois arrivée à l’aéroport, on découvre la famille avec laquelle on va habiter pour les 10 prochains mois, la famille pour laquelle on s’est posé tant de questions. 

Pour ma part, le contact est directement passé et je me suis tout de suite sentie intégrée au sein de la famille. Toutefois, je ne m’étais pas préparée à un tel choc. Le fait de laisser toute sa vie de côté pour s’envoler vers l’inconnu total, ce n’est pas rien. Je ne cache pas que ça a vraiment été très difficile, mais je me suis accrochée, je n’ai pas baissé les bras et je me suis surpassée pour rencontrer et aller vers les autres. Il m’aura fallu plus ou moins trois mois d’adaptation pour vraiment me sentir heureuse ici, pour lâcher le contact trop présent avec mes amis et ma famille en Belgique et pour enfin vivre mon expérience à 100%


Aujourd’hui, le 12 avril 2016, je ne regrette absolument pas mon choix. Je pense que cette expérience m’aura fait grandirapprendre à me surpasser, me débrouiller et apprécier les petites choses que l’on pense parfois banales. J’ai rencontré des personnes merveilleuses avec qui j’espère vraiment garder le contact. J’ai rencontré des amis américains, mais pas que. J’ai aussi rencontrer des amis de partout dans le monde. D’autres étudiants d’échanges avec qui j’ai noué des liens incroyables. Nous vivons tous la même expérience, nous savons à quel point ça peut être génial et extrêmement difficile à la fois. 






Aujourd’hui quand je pense au fait que je vais partir dans moins de deux moins, je ne réalise pas que je perdrai cette vie qui est devenue la mienne. Au cours de cette année j’ai énormément voyagé, vu des paysages magnifiques, pris le temps de regarder autour de moi et d’apprécier ce que je voyais et tout ça je l’ai fait avec des gens que j’ai rencontrés ici, que je ne connaissais pas il y a 10 mois de ça et aujourd’hui je n’imagine plus ma vie sans eux parce qu’ils en font partie. 







Alors au final, la question que chaque étudiant d’échange se posera probablement à un moment de son année, c’est de savoir ce qui est le plus difficile : quitter sa vie entière pour 10 mois, ou quitter la vie que l’on s’est créé soi-même pendant 10 mois, pour toujours ?

mercredi 9 mars 2016

Zoom sur l'Afrique du Sud

En savoir un peu plus sur cette région du monde



Ce pays situé à la pointe du continent africain, d’une superficie équivalente à deux fois la France, offre des paysages aussi variés que grandioses. Montagnes, plages de sable, criques rocheuses, savane et désert procurent un sentiment de dépaysement total. 



Il est possible de découvrir seul, avec un guide, à pied ou en voiture les nombreuses réserves naturelles et les parcs nationaux du pays. Des visites à ne surtout pas manquer puisque l’Afrique du Sud est un des seuls territoires permettant d’apercevoir les "Big Five", les animaux emblématiques de l’Afrique sauvage, à savoir les buffles, les rhinocéros, les léopards, les lions et les éléphants.

                                   
Également appelé « la nation arc-en-ciel », le pays présente un mélange surprenant d’Occident et d’Afrique. Cette mixité se retrouve notamment dans la cuisine et la culture. 
D'un point de vue culinaire tout d'abord; si les Sud-Africains consomment beaucoup de viande notamment avec les traditionnels barbecues appelés « Braai », qui sont un élément central de la vie sociale, ils cuisinent aussi de nombreuses spécialités africaines. De plus, il existe des restaurants aux saveurs orientales et asiatiques, de quoi satisfaire tous les goûts. Côté brasserie, une variété de bières est proposée mais surtout de vins grâce à la viticulture sud-africaine qui connait une renommée croissante. Il est également possible de déguster des cidres et des liqueurs. 


Concernant les habitudes culturelles, ne t'étonne pas de trouver, dans les commerces typiques, des sorciers qui vendent des objets de sorcellerie tels que des crânes de singe. Et tandis que le rugby et le football sont les sports plus connus et les plus appréciés, le golf, le cricket, les activités maritimes et les sports plus extrêmes sont aussi très populaires.

Partir en Afrique du Sud avec Langues Vivantes 


•  En volontariat : tu auras l’occasion unique de t’occuper de félins dans une réserve naturelle située dans la province du North West. Tes missions seront multiples et variées : soigner et nourrir des animaux sauvages, entretenir la réserve, aménager des infrastructures pour le bien-être des pensionnaires, etc... Tu seras logé sur place en pension complète et encadré par des professionnels tout au long de ton aventure. Tu es intéressé ? découvres-en davantage sur notre programme de volontariat.



•  Pour des cours d’anglais : si tu souhaites parfaire tes connaissances tout en profitant d’un cadre idyllique, le séjour à Cape Town est fait pour toi ! Cette destination t’offre l’opportunité d’associer cours, diverses activités sportives et excursions afin de découvrir les richesses naturelles de la région. 
Tu veux en savoir plus ? Toutes les infos sur notre séjour linguistique à Cape Town.


Petites informations pratiques


• Pour se dire bonjour, les hommes se serrent la main tandis que les femmes préfèrent une courte accolade.
• La monnaie s’appelle le Rand. 1€ équivaut environ à 14R.
• Pour manger à l’extérieur, prévoir entre 5€ pour un repas basique et 18€ pour de la cuisine plus raffinée.
• Il est préférable de laisser un pourboire équivalent à 10% ou 15% de l’addition.
• Aussi incroyable que cela puisse paraître, le décalage horaire avec l’Afrique du Sud n’est que d’une heure.
• Les saisons sont inversées étant donné que le pays se situe dans l’hémisphère sud. Le temps est donc plutôt doux et sec en hiver mais chaud et orageux pendant la saison estivale. 
• Sois prudent quand tu traverses, les habitants conduisent à gauche.
• Attention à ne pas oublier de s’équiper d’un adaptateur pour recharger les batteries !





mardi 23 février 2016

Anais, partie 1 mois à Vancouver, what else ?

J’ai décidé de partir avec Langues Vivantes car je voudrais devenir institutrice primaire dans une école d’immersion anglaise. Je dois donc améliorer mon anglais pour pouvoir passer certains examens. 

J’ai choisi Vancouver car je suis déjà partie deux fois aux USA et que j’avais envie de découvrir autre chose. J’ai tout de suite adoré cette ville et son ambiance. Je suis partie 4 semaines et tout ce que je peux dire c’est que c’est trop court ! J’ai évidemment bien amélioré mon niveau en anglais grâce à l’école mais aussi en dehors en communiquant avec les amis que je me suis fait.

Les cours étaient variés et amusants, par exemple nous avons fait chacun une présentation sur un sujet au choix, nous avons regardé un documentaire et nous en avons discuté tous ensemble par après.
J’étais hébergée en résidence, pas très loin de l’école. Je pouvais m’y rendre à pied mais je prenais parfois aussi le bus. 

J’ai rencontré plein de gens super sympas venus des 4 coins du monde (Brésil, Venezuela, Suisse, Corée) grâce à EC, l’école où j’étudiais. En effet le staff de l’école était très accueillant et a mis en place, dès le premier jour, des activités pour permettre aux étudiants de rencontrer les autres élèves (tour de la ville, sortie dans un bar, etc.). Toute l’équipe était à l’écoute et attentive à notre intégration dans l’école, je me suis sentie à l’aise tout de suite.


J’ai pu visiter le grand aquarium de Vancouver avec ses 2 baleines blanches, le capilano brigde (un pont de singe suspendu à 70 m au dessus d’une rivière), assister à un match de hockey sur glace avec l’équipe de Vancouver : les Canucks. J’ai fait du patin à glace sur le lac Louise et j’ai découvert les montagnes Rocheuses, en anglais Rockie Mountain. J’ai aussi été skier à Whistler, qui a accueilli en partie les Jeux olympiques d'hiver en 2010 !



Ce témoignage t'as donné envie de vivre une nouvelle expérience au Canada ? N'hésite pas à jeter un coup d'oeil sur notre page cours d'anglais à Vancouver :-) 

mercredi 27 janvier 2016

Lore, partie 1 an en High School aux USA, vous raconte son anniversaire inoubliable en Floride

Bonjour à tous, 

Je souhaiterais vous raconter comment j'ai eu la chance de fêter mon anniversaire à Orlando en Floride. Ma maman d'accueil et une de ses amies nous ont emmenées, ma sœur d'accueil Anna et moi, en Floride du 13 au 19 janvier. 


Et le 13 janvier, je fêtais mes 18 ans ! Un jour que j'attendais avec impatience mais que je redoutais aussi un peu parce que ce n'est pas facile de fêter son anniversaire loin de sa famille et de ses amis. Mais je crois pouvoir dire que j'ai vécu un anniversaire inoubliable ! 

Nous avons donc pris l'avion le 13 janvier au matin et nous étions bien contentes de quitter la neige et le froid du Minnesota ! Nous sommes passées de -15 à 15 degrés voir 20 ! J'ai pu ressortir les shorts, les tops et les lunettes de soleil. Notre hôtel était incroyable, une immense propriété avec plus de 5 piscines extérieures. Le bonheur ! 



Nous sommes allées aux studios Universal parce que je mourais d'envie de visiter le monde d'Harry Potter qui cela dit en passant est ultra réaliste, c'était vraiment magique ;) Nous y sommes allées deux jours et nous avons aussi fait d'autres attractions. 


Nous allions au restaurant presque tous les jours, on allait profiter des piscines chauffées et du soleil, j'avais beaucoup de mal à croire que nous étions en janvier ! C'est une des choses qui m'impressionne toujours : un pays tellement immense qu'il y a de la neige au nord et du soleil et de la chaleur au sud ! Le dernier jour, nous sommes allées jusqu'au Kennedy Space Center et nous avons pu voir tous leurs sites de lancement à côté de l'océan. C'était très intéressant.


Comme toutes les bonnes choses ont une fin, nous avons malheureusement dû rentrer, dans le froid, mais je me suis créé de supers souvenirs. Je n'oublierai pas de si tôt comment j'ai fêté mon passage à la majorité ☺️ 

mercredi 13 janvier 2016

Audrey, partie 3 mois en High School au Canada, raconte son rêve éveillé

Ce voyage au Canada est ma première vraie expérience. J'ai vécu des moments magiques : j'ai rencontré  une nouvelle culture, une autre façon de penser et je me suis fait des amis qui sont et seront des amis pour la vie malgré les distances.



Le Canada est un magnifique pays, j'en ai donc profité pour faire quelques visites. 



Ma famille d'accueil était vraiment super : je la considère maintenant comme ma seconde famille. 


Durant cet échange, j'ai beaucoup appris en si peu de temps. Ce voyage était mon plus long rêve, un rêve de 3 mois. 

Alors voilà je souhaite vraiment vous remercier pour cette expérience. Je n'en retire que du positif. Si demain on me propose de repartir pour ce genre d'expérience je fonce sans la moindre hésitation. 

Merci de m'avoir permis de réaliser mon plus grand souhait.