test

vendredi 26 avril 2013

Témoignage de Marie-lou sur son séjour linguistique en Argentine

Photo de nuit : Marie-lou et une amie en terrasse à Buenos Aires

Où es-tu partie et combien de temps ? 
Je suis partie à Buenos Aires pour deux mois.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de partir étudier à l’étranger ?
J'habitais en Nouvelle-Calédonie jusqu'à décembre et j'ai déménagé pour la France. Comme les rentrées scolaires sont décalées j'ai décidé d'améliorer mon espagnol et mon anglais durant les 8 mois de vacances que j'ai.

Qu’as-tu pensé de l’école (cours, prof, staff) ? 
L'école était vraiment bien, les profs très sympa, très détendus, on n'a aucune pression durant le voyage mais ils restent quand même là pour nous aider en cas de problème. Je n'ai eu aucun problème avec mon école, j'en ai été vraiment très contente. La seule chose qui ne m'a pas plu est l'option bénévolat avec les enfants que j'avais choisie.

T’es-tu rendu compte que tu avais progressé ? 
J'ai énormément progressé !! Avant de partir je n'arrivais pas à conjuguer un verbe en espagnol, maintenant j'ai vraiment un bon niveau et j'ai des conversations sur n'importe quel sujet, je me débrouille très bien.

Photo de groupe : les colocataires de Marie-louQu’avais-tu choisi comme option d’hébergement ? En es-tu contente ?
Pour l'hébergement, le premier mois j'étais en famille d'accueil. C'était bien, mais si je devais recommander quelque chose ce serait en auberge de jeunesse / résidence. J'ai vécu dans une grande maison le deuxième mois, j'ai rencontré un tas de gens et j'avais des plans tous les jours et tous les soirs, on a l'occasion de sortir beaucoup, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Et puis c'est comme vivre entre amis, en colocation, c'est génial.

Spectacle de danseQuel lieu incontournable conseillerais-tu à ceux qui visiteraient Buenos Aires ?

À Buenos Aires, moi je n'ai pas aimé les lieux touristiques comme La boca (il y a 3 rues, après plus rien), et à el Tigre, faites-vous le trip en bateau, à pied y'a rien à voir sauf le parc d'attractions.

Il faut aller voir : 
  • le club 69 au moins une fois à Niceto, c'est carrément énorme (d'ailleurs il y a un petit bar rock très sympa caché à une rue, demandez aux gens pour le trouver)
  • Le Troquet de Henry est un bar français très sympa.
  • Un autre bar caché, à la frontière de Palermo et Belgrano numéro 123, qui s'appelle Congrejos. La bomba de tiempo [groupe de percussions] y est tout les lundis (c'est une obligation)
Concert

Niveau restaurant je n'y suis jamais allé à mon grand désespoir et je n'ai pas non plus dansé le tango (quelle honte), donc je ne peux pas conseiller là dessus.

Une anecdote insolite ou drôle à nous raconter ?
Un musicien et un chanteurNiveau anecdote je crois que le jour où il y avait cette soirée à l'hypodrome de Palermo super classe et que nous on était super crades, on a fait la queue pendant 2 heures (oui oui 2 heures) pour arriver devant le vigil et se faire virer "parce qu'on n'était pas sur la liste". Heureusement, ces 2 heures en bonne compagnie ne nous ont pas dérangées plus que ça. Sinon je vous rassure Buenos Aires c'est cool. D'ailleurs un truc cool c'est qu'on peut sortir en boîte ou dans les bars en short/claquettes. Ca ne choque personne et vous rentrez.

Un conseil à donner à ceux qui pensent partir étudier à l’étranger ?
Essayez de rencontrer des gens à l'extérieur de l'école, parce que certes vous parlez à des étrangers mais ne découvrez pas le pays et les gens du pays, leur façon d'être. En Amérique du Sud, fréquenter ces gens là m'a rendue beaucoup plus zen, "hippie". Ma vision des choses a beaucoup changé, aujourd'hui je ne l'aurai pas si j'étais restée dans le cercle des gens de l'école ! 
Avoir un ou deux amis français est quand même rassurant en cas de problème et on se sent moins seul.

Qu’as-tu pensé du service de Langues Vivantes ?
Comme je l'ai dit, le bénévolat que j'ai fait avec les enfants ne m'a pas plu du tout. 
Mais pour le reste de l'organisation, école, logement, ce n'était pas des personnes qui faisaient leur boulot et basta : ils m'ont conseillée et aidée, se sont assurés que tout allait bien. Je sais que Langues Vivantes est stricte dans les écoles qu'elle choisit et ça se voit. Je n'ai pas du tout été déçue, merci.