test

mardi 17 septembre 2013

A la découverte de la Chine : quelques conseils pour préparer son séjour linguistique

Nous ne cessons d’entendre parler de la Chine et de son dynamisme économique effréné. Ce pays fascinant n’en reste pas moins un mystère pour nous, Occidentaux. Il est en effet difficile de comprendre le peuple chinois et sa culture ancestrale lorsqu’on ne partage pas sa langue. Voici donc un petit aperçu de quelques faits qui pourraient vous étonner lors de votre passage dans ces contrées lointaines.


Histoire de famille …


85% de la population chinoise, soit plus d’un milliard de personnes, partagent seulement une centaine de noms de famille. Ainsi, 93 millions de chinois s’appellent Wang ou Li et 88 millions portent le nom de Zhang ! Pas facile de s’y retrouver…



La santé

Les habitudes de vie des Chinois s’appuient sur un précepte millénaire : prendre soin de sa santé. Il n’est donc pas surprenant d’observer des passants cracher en pleine rue ou dans un restaurant, même s’ils sont occupés à parler avec une autre personne. C’est en effet un réflexe hygiénique. On ne garde pas de mucosités en bouche. Voilà une des raisons de la mauvaise réputation des touristes chinois à l’étranger.



A table !

L’art de la table en Chine est particulièrement ancré dans la culture chinoise. Les Chinois s’alimentent autant pour se nourrir que pour entretenir leur santé. Chaque plat doit flatter les sens. Les Chinois mangent presque de tout, du singe à l’ours, du chien au serpent, des racines aux algues. Leur nourriture est découpée en petits morceaux pour n’en faire qu’une bouchée. Les repas peuvent alors être mangés à l’aide de baguettes, en bois, en bambou ou en plastique, pour ne pas altérer leur goût. Les boissons ne sont pas servies à table car tout est prévu dans la nourriture pour se désaltérer.


Un peu de légèreté 

Les habitudes vestimentaires sont quelques peu différentes en Chine. Les Chinois sont pudiques et préfèrent mettre leur corps à l’abri des regards ou tentations. Les filles découvrent rarement leurs épaules, gorge et poitrine, mais ne se rebutent pas pour autant à porter des jupes très courtes. Les hommes par contre, n’hésitent pas à mettre leur ventre à l’air. Cela permettrait de se rafraîchir. L’usage n’est pas encore rentré dans les mœurs pour les filles, jugé trop vulgaire…




Restons neutres

De même, les Chinois n’aiment pas dévoiler leurs sentiments car ils n’aiment pas imposer leurs opinions. La maîtrise de soi est un principe de vie. Il faut donc se dominer en toutes circonstances et ne surtout pas montrer sa colère ou son impatience par des gestes brusques. Leurs gestuelles et expressions sont donc contenues. Cette forme de respect de l’interlocuteur est parfois perçue comme de l’hypocrisie par les Occidentaux.

Sur le bout des doigts ! 

Certains gestes néanmoins ont d’autres significations qu’en Europe : par exemple, lorsque le bras est levé et la main s’agite de haut en bas, ce mouvement est utilisé pour dire « Au revoir » pour les Occidentaux, mais signifie « Viens ici ! » pour les Chinois. Ils ont également une manière différente de compter avec leurs mains. Si vous faites un détour par le marché, il peut se révéler intéressant de retenir ces quelques gestes pour vous faire comprendre.