test

mardi 31 décembre 2013

Le réveillon de Nouvel An à travers le monde



Ce mardi 31 décembre, à minuit, des millions de personnes à travers le monde passeront le cap de la nouvelle année avec éclats. Auckland, en Nouvelle-Zélande, ouvrira la danse et inaugurera vingt-quatre heures de festivités sur la Terre. Nous vous proposons à nouveau un petit tour d'horizon des différentes traditions, des plus classiques aux plus extravagantes, qui seront célébrées à travers le globe.




Australie


Sydney est la deuxième grande ville à franchir le cap de la Nouvelle Année, du fait des fuseaux horaires. Elle organise les plus beaux feux d'artifice et brasse des foules supérieures au million de participants. La baie de Sydney représente un remarquable amphithéâtre naturel propice à ce spectacle où plus de 80.000 feux d'artifice sont tirés du Harbour Bridge. L’événement peut être vu à seize kilomètres à la ronde et attire en moyenne 300 000 touristes étrangers chaque année.

États-Unis

Le New Year's Eve est une fête très importante aux États-Unis. A New-York, la foule se rassemble pour observer l'énorme boule de cristal tomber du sommet du n°1, Times Square, lancée à 23h59 et atteignant le sol à minuit. Cette boule mesure deux mètres de diamètre et pèse une demi-tonne. Elle est parfois surnommée la "grosse pomme", en référence à la ville qui l'accueille. 


Espagne

Après avoir dégusté un repas en famille, les Espagnols suivent de près le compte à rebours. Il est de tradition de manger les campanadas, douze grains de raisin, un à chaque coup de minuit. La coutume remonterait à 1909, lorsque les vignerons ont pensé que cela les aiderait à écouler le surplus de production de cette année-là. Aujourd'hui, les grains sont symboles de chance, succès et prospérité. 


Japon 

Le réveillon se célèbre en famille, chez soi ou au temple. Chacun se pare de son plus beau kimono. Un immense feu de joie est allumé et, à minuit, la porte sacrée du sanctuaire s'ouvre. On se réunit dans la cour et attache aux arbres des bouts de papiers sur lesquels on inscrit ses vœux. Le prêtre fait alors sonner la cloche 108 fois pour détruire les 108 désirs humains, comme le veut la tradition bouddhiste.





Danemark

Les Danois montent sur les chaises et sautent tous ensemble lorsque le douzième coup de minuit retentit, pour chasser le mauvais sort. Aussi, il est important de fracasser des assiettes sur la devanture des maisons pour porter chance à leurs résidents. Donc, au plus vous avez de débris, au plus vous avez d'amis qui vous veulent du bien. :)

Finlande

Les finnois ont une pratique un peu curieuse : ils versent du plomb fondu dans de l'eau froide pour prédire l'année à venir. En effet, selon la forme prise par le métal une fois refroidi, les douze prochains mois seront soit heureux, soit malheureux... 




Pérou 

Un mannequin de paille et de chiffon est fabriqué par chaque foyer le 31 décembre. Il est habillé par les vêtements usés de l'année qui s'achève et planté devant chaque maison. A minuit, chaque famille sort dans la rue et brûle son mannequin, afin d'oublier l'année écoulée. Un peu superstitieux, les péruviens portent des sous-vêtements de couleur pour leur porter chance : le jaune pour l'argent et le rouge pour l'amour. 



Canada

Plusieurs traditions sont célébrées dans ce vaste pays. Sur la côté Est, hommes et femmes s'échangent leurs habits et sonnent aux portes afin de réclamer de quoi satisfaire leur soif. Un verre de rhum leur est souvent servi. Mais attention, il est de coutume d'embrasser une morue avant d'avaler le liquideD'autres encore font un plongeon dans les eaux glacées du nord pour satisfaire à la "trempette de l'ours polaire".

Laos

Le Nouvel An au Laos, en Thaïlande ou encore en Birmanie, est célébré par un grand Festival de l’Eau. On se rencontre et se souhaite bonne année en se versant un peu d'eau parfumée ou ... on s'arme de grands seau d'eau. C'est en effet la période la plus chaude de la saison sèche. 




Quels que soient vos projets pour ce soir, nous vous souhaitons un excellent réveillon de Nouvel An!