test

mardi 31 décembre 2013

Le réveillon de Nouvel An à travers le monde



Ce mardi 31 décembre, à minuit, des millions de personnes à travers le monde passeront le cap de la nouvelle année avec éclats. Auckland, en Nouvelle-Zélande, ouvrira la danse et inaugurera vingt-quatre heures de festivités sur la Terre. Nous vous proposons à nouveau un petit tour d'horizon des différentes traditions, des plus classiques aux plus extravagantes, qui seront célébrées à travers le globe.




Australie


Sydney est la deuxième grande ville à franchir le cap de la Nouvelle Année, du fait des fuseaux horaires. Elle organise les plus beaux feux d'artifice et brasse des foules supérieures au million de participants. La baie de Sydney représente un remarquable amphithéâtre naturel propice à ce spectacle où plus de 80.000 feux d'artifice sont tirés du Harbour Bridge. L’événement peut être vu à seize kilomètres à la ronde et attire en moyenne 300 000 touristes étrangers chaque année.

États-Unis

Le New Year's Eve est une fête très importante aux États-Unis. A New-York, la foule se rassemble pour observer l'énorme boule de cristal tomber du sommet du n°1, Times Square, lancée à 23h59 et atteignant le sol à minuit. Cette boule mesure deux mètres de diamètre et pèse une demi-tonne. Elle est parfois surnommée la "grosse pomme", en référence à la ville qui l'accueille. 


Espagne

Après avoir dégusté un repas en famille, les Espagnols suivent de près le compte à rebours. Il est de tradition de manger les campanadas, douze grains de raisin, un à chaque coup de minuit. La coutume remonterait à 1909, lorsque les vignerons ont pensé que cela les aiderait à écouler le surplus de production de cette année-là. Aujourd'hui, les grains sont symboles de chance, succès et prospérité. 


Japon 

Le réveillon se célèbre en famille, chez soi ou au temple. Chacun se pare de son plus beau kimono. Un immense feu de joie est allumé et, à minuit, la porte sacrée du sanctuaire s'ouvre. On se réunit dans la cour et attache aux arbres des bouts de papiers sur lesquels on inscrit ses vœux. Le prêtre fait alors sonner la cloche 108 fois pour détruire les 108 désirs humains, comme le veut la tradition bouddhiste.





Danemark

Les Danois montent sur les chaises et sautent tous ensemble lorsque le douzième coup de minuit retentit, pour chasser le mauvais sort. Aussi, il est important de fracasser des assiettes sur la devanture des maisons pour porter chance à leurs résidents. Donc, au plus vous avez de débris, au plus vous avez d'amis qui vous veulent du bien. :)

Finlande

Les finnois ont une pratique un peu curieuse : ils versent du plomb fondu dans de l'eau froide pour prédire l'année à venir. En effet, selon la forme prise par le métal une fois refroidi, les douze prochains mois seront soit heureux, soit malheureux... 




Pérou 

Un mannequin de paille et de chiffon est fabriqué par chaque foyer le 31 décembre. Il est habillé par les vêtements usés de l'année qui s'achève et planté devant chaque maison. A minuit, chaque famille sort dans la rue et brûle son mannequin, afin d'oublier l'année écoulée. Un peu superstitieux, les péruviens portent des sous-vêtements de couleur pour leur porter chance : le jaune pour l'argent et le rouge pour l'amour. 



Canada

Plusieurs traditions sont célébrées dans ce vaste pays. Sur la côté Est, hommes et femmes s'échangent leurs habits et sonnent aux portes afin de réclamer de quoi satisfaire leur soif. Un verre de rhum leur est souvent servi. Mais attention, il est de coutume d'embrasser une morue avant d'avaler le liquideD'autres encore font un plongeon dans les eaux glacées du nord pour satisfaire à la "trempette de l'ours polaire".

Laos

Le Nouvel An au Laos, en Thaïlande ou encore en Birmanie, est célébré par un grand Festival de l’Eau. On se rencontre et se souhaite bonne année en se versant un peu d'eau parfumée ou ... on s'arme de grands seau d'eau. C'est en effet la période la plus chaude de la saison sèche. 




Quels que soient vos projets pour ce soir, nous vous souhaitons un excellent réveillon de Nouvel An! 



lundi 16 décembre 2013

L'esprit de Noël tout autour du globe

Chaque année, le mois de décembre réveille en nous l'esprit de Noël et fait rimer sapin et cadeaux avec dinde aux marrons. Et pourtant, si ces mots nous semblent si familiers, il en va tout autrement chez nos voisins. 
Que diriez-vous de passer le réveillon... 

... en Suède



La veillée de Noël se veut lumineuse, pour éclairer la longue nuit de l'hiver nordique. Les bougies scintillent de mille feux et les étoiles en papier fabriquées par les enfants décorent les fenêtres. Le Père Noël est ici appelé Jul Tomte. Les Tomtes, ses petits gnomes, gardiens des foyers, sont posés sous le sapin afin d'apporter le bonheur pour la nouvelle année. 

... en Australie


De ce côté-là de la planète, le Père Noël a troqué son grand manteau d'hiver et son traîneau pour un maillot de bain, des tongs et une planche de surf ! En pleines vacances d'été et sous 30°C, on ne peut pas le blâmer. Les Australiens prennent la direction de la plage, partagent un bon barbecue et sortent les bikinis ! 

... au Portugal


La veille de Noël, les Portugais célèbrent la "messe du coq" et offrent une orange à leurs convives. Ils brûlent un tronc d'olivier dans la cheminée et dégustent la fameuse morue accompagnée de choux, de pommes de terre et d'huile d'olive. Ils gardent le meilleur pour la fin : treize desserts, symbolisant Jésus et les 12 apôtres. Ici, le petit Jésus se charge d'apporter les cadeaux. 


... en Russie


Comme l'Église est orthodoxe dans ce pays, on fête la naissance de Jésus en même temps que son baptême, les 6 et 7 janvier. Le père Givre et sa femme Babouchka apportent des cadeaux aux enfants sages. Les familles dégustent une oies farcie aux pommes et à la vodka, et laissent un bout de pain sur la table après le repas pour honorer la mémoire des défunts. 

... en Pologne 


La tradition veut que les Polonais fassent couler de la cire dans une serrure ou mettent de la paille sous la table pour apporter la chance. Des crèches à deux étages sont installées : une pour la naissance de Jésus, l'autre pour célébrer les héros nationaux. Les familles guettent l'apparition de la première étoile dans le ciel pour commencer les festivités. C'est alors que les enfants commencent à chanter. Une place libre est toujours laissée autour de la table au cas où quelqu'un d'autre arriverait. 




... en Espagne 



La "Noche Buena", la soirée du 24 décembre, les familles se réunissent pour apprécier le Turron, gourmandise ressemblant à un nougat de miel et d'amandes. En Catalogne, les crèches de Noël comptent un personnage supplémentaire, le "Caganer", petit santon déculotté. Les enfants devront attendre l'arrivée des Rois mages, le 6 janvier, pour recevoir leurs cadeaux. 



Envoûté par la magie des fêtes de fin d'année ? Pourquoi ne pas passer un réveillon de Noël ou de Nouvel an original cette année en partageant par exemple le foyer d'une famille espagnole, grâce à nos écoles partenaires Don Quijote ?

mercredi 4 décembre 2013

Tour d'Europe des marchés de Noël

Il ne faut pas toujours partir loin pour en prendre plein les yeux et les papilles ! Les effluves revigorantes de vin chaud à la cannelle se font déjà sentir et nous aident à affronter le froid de l'hiver avec plus de légèreté. Laissez-vous entraîner dans quelques-uns des plus beaux marchés de Noël d'Europe.


Strasbourg {du 30 novembre au 31 décembre 2013}


Le plus ancien et le plus célèbre des marchés de Noël français a lieu depuis 1570 dans la capitale alsacienne : le Christkindelsmärik (Marché de l'Enfant-Jésus). Plus de 200 chalets entourent la cathédrale gothique et investissent la ville, classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Un sapin géant se tient fièrement sur la place centrale et les rues accueillent les petits marchés thématiques (le village du foie gras, celui des Bredele et pains d'épice, celui des enfants...)


Bruxelles {du 29 novembre 2013 au 5 janvier 2014}



"Les Plaisirs d'hiver", ce cher marché de Noël bruxellois, a été décrété "le plus original d'Europe" par les Tours opérateurs anglais. Plus de 2 km d'échoppes nous mènent de la Grand-Place au Marché aux Poissons, en passant par la Place Sainte-Catherine. De quoi dénicher des bijoux, des objets décoratifs ou de l'artisanat traditionnel. Pour les plus gourmands, les spécialités belges, telles les croustillons ou les bigorneaux, sont au rendez-vous et pour les amateurs de sensation, une patinoire et une Grande Roue de 48 mètres attendent les plus jeunes comme les plus grands.


Copenhague {du 15 novembre au 31 décembre 2013}


Ce marché de Noël se tient dans un lieu un peu insolite : les célèbres jardins de Tivoli, fameux parc d'attractions de la capitale danoise. Tous les éléments sont réunis pour créer une ambiance féérique : quelques 1200 sapins de Noël, plus de 110000 ampoules et 8 km de guirlandes lumineuses. Pour l'occasion, une patinoire et des manèges supplémentaires sont installés dans le parc. On peut évidemment y déguster les spécialités culinaires de la saison, comme les beignets Æbleskiver.




Nuremberg {du 29 novembre au 24 décembre 2013}



Impossible de faire un tour d'horizon des marchés de Noël sans passer par l'Allemagne. Celui de Nuremberg attire chaque année plus de deux millions de visiteurs. Vous pourrez y déguster les délicieux Lebkuchen (biscuits de pain d'épice), les Zwetschgenmännle (bonshommes en quetsches) et le vin chaud épicé. Voilà de quoi se réchauffer et se régaler. Les plus jeunes pourront s'essayer à la pyrogravure, au travail du verre et à la préparation de gâteaux de Noël. 

Prague {du 30 novembre 2013 au 12 janvier 2014}

La romantique capitale tchèque accueille deux marchés de Noël, l'un sur la place de la vieille ville et l'autre sur la place Venceslas. On y retrouve évidemment les fameux petits chalets ainsi que les spécialités artisanales et culinaires, mais la version tchèque du vin chaud, "Svařené vino", vaut largement le déplacement.



Rovaniemi {du 14 au 19 décembre 2013}

Envie d'être accueilli et chouchouté par le Père Noël en personne ? Alors il faudra vous rendre à Rovaniemi, à dix kilomètres au sud du cercle polaire, la capitale de la Laponie finlandaise et fief du Père Noël. Les petites cabanes en bois ne diffèrent pas des autres marchés européens, mais les produits locaux, eux, sont bien typiques. Vous pourrez faire votre réserve de pâté d'élan ou de chocolat Fazer, ou vous équiper pour les grands froids avec des peaux de renne, gants et écharpes en fourrure de renard. Les plus audacieux feront des balades en traîneaux, tirés par les husky. 


Vous avez l'eau à la bouche et des envies d'ailleurs, n'est-ce pas ? Choisissez votre destination et partez à l'aventure !