test

jeudi 23 octobre 2014

Séjour linguistique à Édimbourg : la jolie histoire de Justine

Pourquoi as-tu choisi d'aller prendre des cours d'anglais à Édimbourg ?
Etant déjà partie un an aux USA en tant qu'étudiante d'échange avec le programme Rotary Youth Exchange, je ne voulais pas d'une destination si lointaine pour quelques semaines. Bien que mon anglais soit d'un niveau respectable (après un an en immersion c'est compréhensible), j'avais besoin de me retrouver à nouveau en immersion totale en anglais, afin de parfaire mes connaissances de la langue, mais aussi afin de m'améliorer davantage en vue du master que je suis actuellement en train de suivre, le master de Communication multilingue à l'Ulb. De plus, j'avais envie de découvrir une autre culture. Premièrement je voulais partir en Irlande, mon choix s'était porté sur Cork. Mais l'impossibilité de trouver des vols bon marché m'a découragée. C'est alors qu'un membre du personnel de Langues Vivantes à Bruxelles m'a proposé la ville d'Edimbourg. J'étais réticente, car un ami londonien ne m'avait pas fait les éloges de cette ville. Après discussion, j'ai choisi cette destination et je ne le regrette pour rien au monde. D'autant plus qu'au mois d'août, Edimbourg est une ville plus qu'active avec le International Festival of Edinburgh, qui se déroule pendant 4 semaines, dans tous les coins de la ville.

Tu es partie 3 semaines. Était-ce suffisant, trop court, trop long ? Pourquoi ?
Pour moi qui suis déjà partie de longues périodes à deux reprises (un an aux USA et 5 mois en Espagne), 3 semaines, je dois bien l'avouer, était une période assez courte. Mais j'ai eu assez de temps pour tout visiter, pour faire des visites aux alentours de la ville et pour m'intégrer au mieux à la culture écossaise.


Qu’as-tu pensé de l’école TLI (cours, prof, staff) ?
J'ai absolument adoré l'école. On se sent directement chez soi. Le personnel ainsi que les professeurs sont extrêmement sympathiques. Des liens se créent. J'ai gardé contact avec un de mes professeurs, sachant que plus tard il pourra peut-être m'aider pour corriger un travail, etc. Le bâtiment est aussi très accueillant. J'ai beaucoup aimé le fait qu'on ne se sente pas dans une école directement du point de vue de l'extérieur, car elle se fond parfaitement dans le décor des rues au style typiquement anglais. Malheureusement je n'ai pas de photos.

T’es-tu rendu compte que tu avais progressé ?
Il est toujours difficile de se rendre compte à quel point on a progressé. Mais ayant déjà un certain niveau d'anglais, j'ai tout de même senti une amélioration du point de vue de mon vocabulaire et de ma compréhension.

Tu étais hébergée en famille d'accueil. Qu'est-ce que cela t'a apporté ?
Cela m'a apporté beaucoup de choses. J'ai choisi l'option famille d'accueil car je voulais vraiment être en immersion totale. Cela aurait pu être le cas aussi avec d'autres étudiants mais pas de la même manière. Il n'y a pas de meilleure façon d'apprendre une langue que lorsqu'on vit avec des personnes natives de la langue. Entre étudiants, on se comprend en anglais malgré le fait qu'on commette des fautes. Cependant, on ne se rend pas compte de ses erreurs. Être en famille, c'est apprendre au mieux une langue mais aussi s'intégrer au mieux dans une culture qui n'est pas la nôtre.

Quel lieu conseillerais-tu à ceux qui, comme toi, vont partir à Édimbourg ?
Le lieu que je conseillerais à Edimbourg est Arthur's Seat. Il faut à peu près une heure pour monter au sommet, ce n'est pas si fatigant que ça en l'air, mais de là haut, on a une vue incroyable sur Edimbourg et les environs, c'est à couper le souffle.



Une anecdote insolite ou drôle à nous raconter ?
A la fin de mon séjour, une amie est venue me rendre visite. Nous avons voulu louer une voiture le temps d'un weekend pour nous rendre au Loch Ness et à l'île de Sky. Malheureusement pour nous, le manque de renseignements sur le site de location nous a empêchées de suivre nos plans. Première compagnie de location, nous avons été refusées car l'âge limite était 25 ans, or nous avions respectivement 22 et 21 ans et 11 mois. Deuxième compagnie, à nouveau refusées car le permis doit avoir été validé 3 ans auparavant, or mon amie l'a obtenu il y a 2 ans et 11 mois. Troisième compagnie, refusées car l'âge limite était de 22 ans et un an de permis était requis (je l'ai obtenu en avril 2014!). Nous n'avons cependant pas baissé les bras, nous sommes retournés en ville, à la gare de Weverley Station, avons pris le train pendant 4 heures pour arriver à Inverness, puis avons pris un bus pour descendre à Fort Augustus, là où nous avions réservé l'auberge de jeunesse (auberge que j'avais choisi car elle était plus proche d'Edimbourg et parce qu'elle disposait d'un parking). Pour terminer, ayant passé une journée dans les transports en commun, nous avons décidé de rentrer le lundi matin au lieu du dimanche soir. Nous avons marché toute la journée, aux alentours du Loch Ness et du château de Saint Urquhart, ce fut magnifique ! Comme quoi, il faut toujours aller au bout de ses envies et de ce qui était prévu.

Un conseil à donner à ceux qui pensent partir en immersion à l’étranger ?
N'ayez pas peur de parler. Ma première erreur quand je suis partie aux USA fut de me taire tellement j'avais peur de faire des erreurs en anglais et de ne pas me faire comprendre. Or, c'est en parlant qu'on s'améliore, c'est en posant des questions, c'est en s'intéressant aux gens que les contacts se créent et que la communication se fait de plus en plus aisée. Osez !

Qu’as-tu pensé du service de Langues Vivantes ?
Excellent service. Je pense ne jamais avoir été aussi bien accueillie que là. Des personnes disponibles et à l'écoute, principalement Julie Neskens qui a suivi mon dossier. J'ai reçu toujours très rapidement des réponses par mail, j'ai eu toutes les informations nécessaires et à temps. Vraiment, je ne peux qu'en dire du bien.

L'histoire de Justine t'a donné envie ? Plus d'infos à propos des cours d'anglais à Édimbourg sur notre site :)