test

mardi 31 mars 2015

Long Term Students : le témoignage nuancé de Lucie sur son séjour High School dans l'Arkansas

Bonjour à tous ! 

Cela fait 7 mois que je suis dans l'État de l'Arkansas (sud des États-Unis) et j'ai plein de bonnes mais aussi de mauvaises choses à vous raconter. 

Je rêve de faire ce voyage depuis que j'ai 14 ans. Quand je n'avais pas le moral je pensais à ce voyage qui allait être fantastique et ça allait mieux. Je comptais bien faire toutes sortes de sports après l'école et m'intégrer auprès des Américains, je voulais aussi découvrir plein de choses et faire plein de choses, bref, vraiment profiter de l'aventure. 

Je suis arrivée ici, à Mena, village de 5000 habitants et ma première déception a été le nombre d'étudiants d'échange dans mon école. Nous sommes une vingtaine d'exchange students dans une école qui compte 300 élèves, maternelle, primaire et secondaire compris. Les « seniors » (rhéto) américains sont plus ou moins 25 et nous sommes plus ou moins 15 étudiants d'échange dans cette même année. Je me suis demandée comment j'allais réussir à m'intégrer auprès des Américains, surtout que j'avais très peu de cours avec les seniors, la plupart de mes cours étaient avec des classes inférieures.

Un des conseils donnés était de faire des activités physiques pour faire connaissance avec d'autres personnes. Je me suis renseignée auprès de mon école mais celle-ci ne donnait pas d’entraînements après les cours, seulement en dernière période de cours et il n'était pas possible de changer mon horaire. 

Tout paraît toujours rose en lisant les témoignages, le mien est bien plus nuancé. Il n'est pas rare que moi et ma sœur d'accueil passions tout un week-end à ne rien faire. Rester à la maison et ne-rien-faire. Je pense que je ne me suis jamais autant ennuyée et cela me fait de la peine de voir tout ce temps gâché alors qu'il y a des centaines de choses que moi et ma sœur d'accueil aimerions faire. Bien sûr, nous faisons des activités parfois, mais cela ne représente pas la majeure partie de nos week-ends. Heureusement, mon amie française a la gentillesse de me prendre avec elle quand elle va faire du shopping dans la ville voisine qui est beaucoup plus grande. 

Le choc culturel est plus grand que ce que j'imaginais. Le dépaysement est total. Les gens portent des bottes de cow-boys à l'école, les voitures sont immenses, la mal bouffe est omniprésente, la consommation est poussée au maximum. Rien qu'aller au supermarché est super intéressant. Presque tout le monde va à l'église le dimanche. Les gens sont très religieux et assez rétrogrades. Du style l'épouse sert le mari, lui fait son sandwich, met son assiette dans le lave vaisselle. La plupart des gens sont anti-gays. Certains propos sont assez choquants pour mon esprit d'européenne. 

Mon anglais a bien évolué ! J'avais du mal à comprendre au début d'année et du mal à exprimer mes idées. Maintenant je comprends la plupart des choses et sais exprimer mes idées. 
Je me sens beaucoup mieux qu'en début d'année. Cependant, parfois je n'ai pas l'impression de profiter de mon séjour au maximum et même si maintenant j'ai plein d'amis de différents pays, j'aurais préféré que nous soyons moins d’étudiants d'échange dans mon école. 

Les Américains sont très patriotes ! Serment de fidélité et moment de silence tous les matins ! Le drapeau américain est partout ! Les gens sont fiers d'être américains et considèrent leur pays comme le meilleur. 

Dans l'ensemble, cette expérience aura été évidemment très enrichissante, même si elle ne passe pas  aussi bien que ce que j'avais imaginé. J'aurais aimé faire plus de choses. La semaine prochaine c'est le spring break. Nous étions censées partir en vacances avec notre famille d'accueil, mais c'était encore une fois une promesse en l'air. En attendant, je compte les jours qui restent avant mon départ et j'ai hâte de retrouver mon pays.

Lucie.