test

mardi 28 février 2017

Un séjour en immersion chez le professeur, est-ce vraiment plus efficace ?

Christophe a choisi de partir en immersion totale chez le professeur au Pays-Bas,



1) Pourquoi as-tu choisi d'aller apprendre le néerlandais en immersion totale aux Pays bas ?

J'ai fait ce choix car je voulais améliorer mon néerlandais afin de faire de me donner toutes les chances pour que ma carrière professionnelle progresse au maximum.

2) Tu es parti 1 semaine. Était-ce suffisant, trop court, trop long ? Pourquoi ?

Il s'agit pour moi d'une première expérience à l'étranger. Par conséquent, c'était le compromis idéal travail/étude de langue. Cela m'a permis d'augmenter mon niveau en langue et d'acquérir une certaine assurance lorsque je parle néerlandais. Pour tendre vers le bilinguisme, je suis conscient qu'il faudrait plus qu'une semaine.


3) Qu’as-tu pensé de la formule one-to-one (cours, professeur, immersion) ?

La formule est excellente pour les adultes déjà engagés dans la vie active. De plus, la personne peut cibler de manière précise les points faibles à travailler.

4) Tu logeais dans la famille de ton professeur. Qu'est-ce que cela t'a apporté ?

Le fait de loger chez le professeur m'a apporté une expérience humaine enrichissante car tout a été fait pour que je m'y sente bien mais ils m'ont également intégré à leur vie de famille et leurs activités.

5) Quel lieu incontournable conseillerais-tu à ceux qui vont partir dans la même région que toi ?

Utrech est une ville sous-estimée mais magnifique. Son centre est charmant avec ses petites ruelles et son magnifique théatre.





6) Un conseil à donner à ceux qui pensent partir apprendre une langue en immersion totale ?

Il ne fait pas hésiter. Il s'agit d'une expérience unique dans une vie qui crée des liens humains fantastiques.


7) Qu’as-tu pensé du service de Langues Vivantes ?

Langues Vivantes propose un service de qualité et ils sont au top pour l'organisation. J'ai reçu un mail de langues vivantes quelques jours avant mon départ dans lequel ils voulaient s'assurer que tout était en ordre avant mon départ. J'ai trouvé cela très professionnel.

jeudi 23 février 2017

Leyla, 19 ans nous raconte son périple philippin,


Pourquoi as-tu choisi d'aller prendre des cours d'anglais à Cebu, Phillipines ?

Mon but premier était de partir en Corée du Sud et apprendre le Coréen mais ma grand-mère a pensé qu’avant de partir dans un pays étranger dont je ne parle pas la langue, il serait plus judicieux d’améliorer mon anglais. J’avais plusieurs options pour apprendre l’anglais : Angleterre, Etats-Unis, …. Mais vu que les Philippines sont localisées en Asie et donc plus proche de la Corée et que les cours y sont plus accessibles financièrement. J’ai décidé d’y passer deux mois en immersion.


Tu es partie 8 semaines, était-ce suffisant, trop court, trop long ? Pourquoi ?
Je pense que mon séjour était trop court car durant celui-ci, je me suis rapprochée de certaines personnes et que j’ai dû les quitter. Il faut savoir qu’une grande majorité des étudiants de CPILS sont Coréens et qu’en général leur séjour dure trois mois.










Qu’as-tu pensé de l’école (cours, prof, staff) ?
J’ai eu une très belle expérience au sein de CPILS. Je me suis attachée aussi bien à certains étudiants qu’à certains de mes professeurs. Je pense que la façon d’enseigner est différente comparée à celle dont j’ai eu l’habitude en Belgique. J’étais très proche avec certains de mes profs, ceux-ci me donnaient des conseils, me racontaient des blagues, étaient là pour moi quand j’avais des problèmes,… Les cours avec eux n’étaient jamais ennuyants et moi qui ai toujours eu des problèmes pour parler en anglais, je me suis surprise à aimer parler anglais. De plus, les professeurs basaient souvent leurs cours sur mes faiblesses pour que je puisse m’améliorer plus facilement.


T’es-tu rendu compte que tu avais progressé ?
Oui, quand j’étais aux Philippines, je n’avais personnes avec qui parler en Français du coup, je n’ai pas eu d’autres choix que d’utiliser l’anglais. Ce qui m’a permis de faire d’énormes progrès et de pouvoir me débrouiller seule en anglais. 

Tu étais hébergée en résidence Qu'est-ce que cela t'a apporté ?
Le fait d’être hébergée en résidence m’a permis de rencontrer des personnes formidables avec qui j’ai partagé de très bons moments. Mais aussi de disposer d’une salle de sport et d’être à proximité des salles de cours.




Quel lieu conseillerais-tu à ceux qui, comme toi, vont partir aux Philippines ?
Je n’ai personnellement pas beaucoup voyagé durant mon séjour mais j’ai visité Oslob où j’ai pu nager avec des requins ainsi que Bohol où j’ai pu profiter de la plage. Aux Philippines, les paysages sont magnifiques ce qui permet à la majorité des étudiants de voyager durant les weekends.


Une anecdote insolite ou drôle à nous raconter ?
Durant mon séjour aux Philippines, je ne parlais qu’anglais et du coup, mon niveau d’anglais s’est amélioré mais mon niveau de français, lui, est devenu si mauvais que je n’arrivais même plus à faire une phrase correcte… 





Un conseil à donner à ceux qui pensent partir en immersion à l’étranger ?
N’hésitez pas à partir, peu importe ce qu’on vous dit ! C’est une expérience incroyable qu’il faut prendre si on en a l’occasion et qu’il faut vivre à fond. Profitez de chaque moment parce que la fin arrive plus vite que ce que vous ne pensez L  et surtout ne vous prenez pas la tête pour un copain ou une copine !



Qu’as-tu pensé du service de Langues Vivantes ?

J’ai apprécié le fait d’être encadré et de pouvoir contacter quelqu’un en cas de problème.