test

mardi 31 mars 2015

Long Term Students : le témoignage nuancé de Lucie sur son séjour High School dans l'Arkansas

Bonjour à tous ! 

Cela fait 7 mois que je suis dans l'État de l'Arkansas (sud des États-Unis) et j'ai plein de bonnes mais aussi de mauvaises choses à vous raconter. 

Je rêve de faire ce voyage depuis que j'ai 14 ans. Quand je n'avais pas le moral je pensais à ce voyage qui allait être fantastique et ça allait mieux. Je comptais bien faire toutes sortes de sports après l'école et m'intégrer auprès des Américains, je voulais aussi découvrir plein de choses et faire plein de choses, bref, vraiment profiter de l'aventure. 

Je suis arrivée ici, à Mena, village de 5000 habitants et ma première déception a été le nombre d'étudiants d'échange dans mon école. Nous sommes une vingtaine d'exchange students dans une école qui compte 300 élèves, maternelle, primaire et secondaire compris. Les « seniors » (rhéto) américains sont plus ou moins 25 et nous sommes plus ou moins 15 étudiants d'échange dans cette même année. Je me suis demandée comment j'allais réussir à m'intégrer auprès des Américains, surtout que j'avais très peu de cours avec les seniors, la plupart de mes cours étaient avec des classes inférieures.

Un des conseils donnés était de faire des activités physiques pour faire connaissance avec d'autres personnes. Je me suis renseignée auprès de mon école mais celle-ci ne donnait pas d’entraînements après les cours, seulement en dernière période de cours et il n'était pas possible de changer mon horaire. 

Tout paraît toujours rose en lisant les témoignages, le mien est bien plus nuancé. Il n'est pas rare que moi et ma sœur d'accueil passions tout un week-end à ne rien faire. Rester à la maison et ne-rien-faire. Je pense que je ne me suis jamais autant ennuyée et cela me fait de la peine de voir tout ce temps gâché alors qu'il y a des centaines de choses que moi et ma sœur d'accueil aimerions faire. Bien sûr, nous faisons des activités parfois, mais cela ne représente pas la majeure partie de nos week-ends. Heureusement, mon amie française a la gentillesse de me prendre avec elle quand elle va faire du shopping dans la ville voisine qui est beaucoup plus grande. 

Le choc culturel est plus grand que ce que j'imaginais. Le dépaysement est total. Les gens portent des bottes de cow-boys à l'école, les voitures sont immenses, la mal bouffe est omniprésente, la consommation est poussée au maximum. Rien qu'aller au supermarché est super intéressant. Presque tout le monde va à l'église le dimanche. Les gens sont très religieux et assez rétrogrades. Du style l'épouse sert le mari, lui fait son sandwich, met son assiette dans le lave vaisselle. La plupart des gens sont anti-gays. Certains propos sont assez choquants pour mon esprit d'européenne. 

Mon anglais a bien évolué ! J'avais du mal à comprendre au début d'année et du mal à exprimer mes idées. Maintenant je comprends la plupart des choses et sais exprimer mes idées. 
Je me sens beaucoup mieux qu'en début d'année. Cependant, parfois je n'ai pas l'impression de profiter de mon séjour au maximum et même si maintenant j'ai plein d'amis de différents pays, j'aurais préféré que nous soyons moins d’étudiants d'échange dans mon école. 

Les Américains sont très patriotes ! Serment de fidélité et moment de silence tous les matins ! Le drapeau américain est partout ! Les gens sont fiers d'être américains et considèrent leur pays comme le meilleur. 

Dans l'ensemble, cette expérience aura été évidemment très enrichissante, même si elle ne passe pas  aussi bien que ce que j'avais imaginé. J'aurais aimé faire plus de choses. La semaine prochaine c'est le spring break. Nous étions censées partir en vacances avec notre famille d'accueil, mais c'était encore une fois une promesse en l'air. En attendant, je compte les jours qui restent avant mon départ et j'ai hâte de retrouver mon pays.

Lucie.

mercredi 25 mars 2015

Long Term Students : Noémie évoque ses débuts à Bournemouth, en Angleterre

Hello exchange students!

Alors voilà la suite de mon aventure, cette fois-ci non plus à Anvers mais à Bournemouth en Angleterre...

L'adaptation anglaise fût plus difficile que l'adaptation flamande ! Il y a aussi beaucoup plus de changements que ce que l'on s'imagine comme par exemple la nourriture, l'argent, la mentalité et bien entendu le fait qu'ils conduisent à droite et donc roulent à gauche !

Cela fait maintenant 1 mois et une semaine que je suis ici, autant dire que les deux premières semaines n'ont pas été du tout, du tout facile ! J'étais dans une famille assez spéciale qui ne parlait jamais anglais mais turc étant donné que c'était leur langue maternelle... 
J'étais au bout de ma vie lol ! 

J'ai pu, après deux très longues semaines, changer. Je suis maintenant chez une femme seule, une anglaise cette fois !!!! Elle est assez sympa et quand même un peu "crazy", une anglaise quoi hahaha ! Ma chambre est plutôt cool, assez grande et lumineuse, j'aime bien.

Ce n'est pas la famille parfaite, je dirais plutôt que ça ressemble à une auberge de jeunesse ou un hôtel car Julie (ma "mère" d'accueil) accueille en fait plein d'étudiants donc sa maison n'est constituée que de chambres d'étudiants et d'une cuisine. Nous n'avons pas de salon ni de pièce à vivre. Ce qui est un peu dérangeant mais au final, je m'y suis habituée.

Ce qui est tout de même sympa dans cette maison, c'est que je vois des étudiants de tous les coins du monde ! Pour l'instant je suis en colocation avec deux étudiants d'Arabie Saoudite et deux autres, un Colombien et un Brésilien. C'est plutôt cool. Au moins, j'ai de la compagnie et il y a toujours de l'ambiance dans la maison ! Une espagnole et deux françaises sont également passées par ici pendant une semaine.

En ce qui concerne l'école, ce n'était pas non plus facile au début mais maintenant tout va bien. J'ai mon groupe d'amis avec qui je reste tout le temps et deux amies principales que j'adore, deux Colombiennes ! Deux personnes en OR qui font que cette expérience est géniale ! 



Il y a quand même beaucoup beaucoup de Colombiens et mes amis sont tous de ce groupe, ce qui fait que j'entends souvent voire très souvent parler espagnol... Heureusement que j'en ai fait à l'école et que je comprends la plupart des choses qu'ils racontent sinon ce ne serait pas du tout évident haha ! Parfois ce n'est pas simple de tout comprendre mais bon c'est toujours sympa d'apprendre une autre langue et de l'entendre, surtout que j'adore la langue espagnole ! Je vais peut-être revenir avec l'espagnol en plus de l'anglais, qui sait ?!
Ce qui est aussi vraiment chouette c'est que l'école organise des voyages en Angleterre, ce qui m'a déjà permis de visiter Cambridge et Brighton, deux villes que j'ai adorées ! Prochaine étape ce week-end avec Bath & Stonehenge. Hâte d'en découvrir plein d'autres ! 


Cette aventure a donc commencé avec beaucoup de déceptions et de difficultés mais j'aime de plus en plus vivre ici. Je m'y suis habituée et j'aime ce que je fais ! J'aime ma nouvelle petite vie anglaise ! 

A bientôt pour de nouvelles aventures !
Kiss from Bournemouth xx 


mardi 3 mars 2015

Long Term Students : Mathilda raconte ses études aux USA sur fond de Snow week, de Knowledge Bowl et de Spring Play

Salut tout le monde,

Je n’en reviens pas d’être déjà au mois de février, je n’ai plus que 4 mois ici ! Mais ne vous inquiétez pas je profite au maximum et fais toutes les activités que je peux. Il y a 2 semaines c’était la Snow week donc tous les jours on devait se déguiser / s’habiller d’une façon spéciale. Par exemple le premier jour c’était en pyjama (trop confortable), puis Mismatch Day, un autre jour c’était en vieille personnes, etc., et le vendredi il y avait des activités et puis la danse au soir, c'est-à-dire un genre de petite soirée.



Je suis aussi dans un club appelé Knowledge Bowl : nous avons des compétitions contre d’autres école tous les lundis, on est en groupe et on doit répondre à des questions de connaissances le plus vite possible, c’est vraiment sympa. Mais pas aussi facile que je le pensais !

Et vu que le printemps est bientôt là, beaucoup d’événements se préparent, dont la Spring Play : je suis dedans et comme les 2 autres pièces je sens que ça va être super.

J’aurai encore sûrement beaucoup de choses à raconter car je compte bien faire toutes les activités a fond ! 

Mathilda.

mardi 24 février 2015

Long Term Students : Lucie fait le point sur sa demi-année déjà écoulée en Angleterre

Salut tout le monde !

Après les fameuses fêtes de fin d'année, ce fût le premier mois de l'an 2015 qui commença enneigé et avec de nouvelles activités ! Ma vie en Angleterre me permet de me sentir plus épanouie, plus confiante, ce qui me pousse à essayer de nouvelles choses. 
Je m'étais tout d'abord lancée dans le karaté les premiers mois et puis mon cours fut fini... C'est donc le Thai-Boxing que j'ai commencé depuis janvier ! Sans compter les quelques après-midi tennis que j'organise avec les gens de mon école et le basket que je continue... Ce sont peut-être des choses que je peux faire en Belgique mais tout ça me semble différent ici. Je rencontre facilement de nouvelles personnes et je me découvre même de nouveaux talents !


A l'école, tout est maintenant normal, la routine... ce qui devient ennuyeux. On voit toujours les mêmes têtes, et bien que j'aime mes amis, je ressens un grand besoin de faire de nouvelles connaissances et de me diversifier. Je suis toujours entourée de gens de 16-18 ans dans ma classe, et ayant pratiquement 19 ans, je sens parfois un grand écart niveau maturité... De plus, je suis quelqu'un qui, en général, ai plus tendance à rester avec des gens d'une vingtaine d'années. Mais bon, cet "ennui" me pousse à traîner aux alentours de l'université et à m'inscrire dans des clubs de sport afin d'y rencontrer du monde ! 

Durant ce mois, j'ai beaucoup pensé à mon retour en Belgique, à m'imaginer retrouver ma famille, mes amis... et j'en ai vraiment hâte ! Mais d'un côté, mes amis ici vont vraiment me manquer. Je suis une des seules à retourner définitivement dans mon pays d'origine. Et c'est pour ça que j'essaie d'y penser un minimum et de profiter un max ! Ce qui est sûr, c'est qu'ils ne m'oublieront pas d'aussi tôt car je compte bien revenir leur faire de temps en temps un petit coucou ! :)

Sur ce, j'ai encore la moitié de mon année dont il faut que je profite et on vient juste de m'inviter à une soirée ! See you soon ! :)

vendredi 20 février 2015

High School au Canada : Manon revient, en VO, avec passion et émotion sur son semestre riche en rencontres et en découvertes.

You would not understand how it feels when you leave the country you've lived in since you were born. Or even, what your feelings express when you have to say goodbye to your family. A family that raised you during eighteen years. Your parents and siblings who saw you getting older, who supported you in each moment, in the best or worst ones, who helped you make the right decisions, the ones that can help you to find a good way in your life. 

The day before leaving you realize that the only friend who's going to follow you is your 42lb-luggage. Packing your life in your suitcase is harder than you think. 

After six months I can tell you that I will never regret it. So far it's the best experience of my life and I think it could always be. 
Exchange is thinking. All the time. About everything. Thinking about those strange clothes, the strange food, the strange language. And if I'm writing that to you today, it's because I thought a lot about happiness. How do you know what a dream is if you've never accomplished one ? I just realized a big dream of mine and I couldn’t show you how much I’m thankful for that.

I have lived lots of new experiences during the semester I just spent in Canada. 
I saw so many breathtaking landscapes, even more unbelievable than the ones I had in my dreams.  





I was part of a show which taught me what I needed to know about the Canadian culture. It always gives me chills because it was crazy to learn what happened to the blackfoot people when the Europeans came to live in North America. I’ve listened to lots of natives telling me how people tried to destroy the Indian culture. It was such a story which broke my heart. I finally received a native name: Nah kii pah kii, which means in their native language « gentle woman ».



I met a whole bunch of people who changed my life, or maybe just inspired it. The feeling of love and acceptance coming from a complete stranger is a feeling that I had never experienced, and one that I will never forget.

The one thing I will always remember is the smile that the handicapped people I worked with have on their face. Working with them was certainly one of the greatest blessings I have ever had. It was the most loving group of people I had ever encountered. 

It’s been hard to say goodbye to so many people, friends and teachers at school, knowing that we may not see each other again for years, but the hardest by far was to say goodbye to my sweet host family. I will never forget how welcoming they were. They always made sure I was a part of their family and was comfortable, fed, and relaxed. 





Today I just keep my hopes high that I will get to meet all those amazing people again one day, if our paths cross, even if I’m not quite sure when or where. 

I feel so lucky that I had the time to discover what’s right and what’s wrong for me, to understand who I want to be and what I want to do. Now I think I’m ready to start my new life.

Today I realized how moving on is simple. It's what we leave behind that's hard. There is an end to all things no matter how much we want to hold on to them. My journey is over but the incredible memories that I made in Canada will never be taken away. 

vendredi 13 février 2015

Long Term Students : Laura fait le bilan de ses 6 premiers mois de High School dans le Nebraska

Me revoilà! Je suis arrivée à la moitié de ma formidable expérience, ce qui signifie que je suis déjà à plus de 6 mois passés aux Etats-Unis. Malheureusement, ça passe beaucoup trop vite ..

Depuis début novembre, je fais partie de l’équipe de “Swimming and Diving”. J’ai entrainement tous les matins pendant une heure avant l’école et pendant deux heures juste après l’école (avec jusqu’à 3 compétitions par semaine parfois). Oui oui, j’ai découvert une passion pour la natation ET le plongeon et ça n’a fait qu’enrichir mon expérience. Je fais du sport, je me dépense, je m’épanouis et je rencontre plein de gens. On est une équipe très soudée et ça va être dur dur quand la saison sera terminée. En attendant ça me fait des millions de souvenirs et de rencontres !




Il y a deux semaines, j’ai eu la chance de partir en voyage à Washington D.C. avec ma mère d’accueil, sa fille et son fils. C’était une semaine au top. J’ai eu la chance de découvrir la capitale, ses monuments, la Maison-Blanche, ses beaux paysages et même d’assister à un match de hockey des Capitals. Pas la peine de vous dire que pour une passionnée de photos comme moi, j’étais servie ! 





Le plus amusant est de se rendre compte qu’il y a pas mal de commerces belges là-bas, j’ai donc pu en faire profiter ma famille d’accueil.



Au niveau de l’école, j’ai changé certains cours pour le deuxième semestre et j’en suis ravie. J’ai désormais un cours centralisé sur les problèmes du monde et j’apprends plein de vocabulaire. Je suis d’autant plus contente de me rendre compte que j’ai de vrais amis et que je passe mon temps à rire à l’école et même en dehors (on se dit déjà que les "goodbye" seront horribles...).

Le temps au Nebraska est assez similaire à celui en Belgique au final; un jour il neige des tonnes et des tonnes et le lendemain il fait plein soleil. Et ici, je ne comprends pas comment c’est possible, le froid est beaucoup plus intense (je vais pas vous mentir).

En janvier les séries TV reprennent, j’adore pouvoir les regarder en live à la télévision et tout comprendre sans devoir attendre qu’elles sortent en Belgique : ça c’est top.

Je n’ai plus qu’une seule chose à vous dire : je vis une aventure inoubliable et le meilleur reste à venir ! Si vous vous posez la question, n’hésitez pas et foncez ! C’est une expérience à vivre dans une vie !

mardi 10 février 2015

Témoignage : Catherine raconte son double séjour linguistique à Oxford et à Munich

Pourquoi as-tu choisi d'aller prendre des cours d'anglais à Oxford ?

J’ai pris des cours d’anglais car depuis quelques années, je n’avais plus trop confiance en moi lorsque je voulais parler anglais, je me sentais nulle malgré déjà mes 11 années d’apprentissage... Je voulais absolument améliorer mon niveau, aussi bien en grammaire qu’en oral mais également en audition. Vu que je compte aussi commencer un master en gestion, il a fallu que je fasse quelque chose pour « booster » mon niveau et avec ce séjour, j’ai pu me remettre en confiance. J’ai choisi Oxford tout simplement parce que je n’avais encore jamais vu cette ville connue d’Angleterre, mais aussi parce que c'est la « ville des étudiants » et la « ville d’Harry Potter ».

Et pourquoi des cours d'allemand à Munich

Sachant que cela fait 3 ans que j’apprends l’allemand en haute école, j’ai pris des cours d’allemand surtout pour rester en contact avec la langue pendant mes vacances avant de reprendre mon master.
J’ai choisi Munich tout d’abord parce que c’est une ville que je n’avais jamais vue et surtout parce que j’avais déjà visité Berlin. De plus, durant mes études de gestion en tourisme, j’ai réalisé une présentation sur Munich en allemand et ça m’avait donné envie d’aller visiter la ville un jour. J’en ai donc profité !    



Quelle a été la durée totale de ton séjour ? Est-ce suffisant, trop court, trop long ? Pourquoi ?

Au total, la durée de mon séjour était de 4 semaines, 2 semaines à Oxford et 2 semaines à Munich. Il est clair que c’est trop court car lorsque l’on veut absolument progresser dans une langue, au plus long au mieux, je dirais. Personnellement, je trouve que le minimum idéal serait 4 ou 5 semaines.

Qu’as-tu pensé de l’école d'anglais EC à Oxford  ?

L’école EC Oxford est vraiment très bien, les classes sont toutes neuves, très bien équipées avec du matériel moderne, vraiment super pratique pour bien travailler. En cours, on fait de tout : grammaire, audition, lecture, mais surtout oral vu que l’on communique avec des étudiants qui viennent du monde entier, que ce soit pendant les cours, dans l’école ou à l’extérieur de l’école, je parlais toujours anglais. Les profs sont vraiment très gentils et ouverts à tous les étudiants. J’avais choisi le programme Business English, j’avais des cours d’anglais général et des cours d’anglais où le sujet était ciblé sur le management. Personnellement, j’étais plutôt déçue de ce que l’on faisait en cours de Business English, ça dépend de nos besoins, mais si ça ne vous convient pas, n’hésitez pas à demander pour changer de programme, c’est tout à fait possible, ne perdez pas votre temps. Le staff est toujours à notre disposition si besoin, que ce soit les professeurs, les secrétaires ou encore le directeur.

Et de l'école d'allemand DID à Munich ?

L’école DID à Munich est très bien située, facile d’accès, juste en face de la gare centrale, on ne peut pas se perdre. J’ai trouvé l’état du bâtiment de l’école correct pour accueillir les étudiants bien qu’il y avait des travaux au moment de mon séjour. Les professeurs sont très bien, compétents, et le secrétariat est très efficace en cas de problème ou pour répondre à nos questions. 

T’es-tu rendu compte que tu avais progressé ? 

À Oxford EC, énormément, bien que je ne sois restée que 2 semaines. J’ai fortement amélioré mon oral, j’ai beaucoup plus confiance en moi pour parler anglais. Idem pour la compréhension à l'audition, je suis assez contente du résultat. Lorsque je suis revenue en Belgique, ça faisait vraiment bizarre de reparler français… 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, des personnes du monde entier viennent apprendre l’allemand. Bien que je n'ai qu’un niveau intermédiaire, je me suis alors retrouvée dans la classe des avancés. Le niveau en cours était très difficile mais au moins j’apprenais beaucoup : j’ai vu de la grammaire que je n’avais encore jamais apprise lors de mes études en Belgique. Heureusement, mes bonnes connaissances en néerlandais pouvaient souvent me dépanner pour comprendre le cours. Comme tous les étudiants de ma classe trouvaient également les cours difficiles, je me suis dit que c’était normal que je sois là, je n’ai donc pas demandé pour passer à un niveau inférieur.         

Tu étais hébergée en famille d'accueil. Qu'est-ce que cela t'a apporté ?

Lors de mon séjour à Oxford, c’était assez particulier car la famille était d’origine africaine donc niveau nourriture épicée, j’étais servie, sinon, pas de panique, la famille proposait d’autres plats pour ceux qui étaient moins attirés par leur nourriture. C’était donc un peu comme une double culture. Dans ma famille, il y avait aussi d’autres étudiants et c’est aussi ça que j'ai adoré : pouvoir parler entre nous et pratiquer un maximum la langue. La seule chose pour laquelle j’étais vraiment déçue, c’est qu’on ne mangeait pas ensemble, contrairement à mes expériences antérieures en famille d’accueil.  

À Munich, c’était le contraire, on mangeait toujours ensemble, et franchement, la nourriture en Allemagne est vraiment excellente : les petits déjeuners sont très riches et les repas délicieux au point de souvent me resservir. On dit toujours que les Allemands ont l’air d’être des gens fermés, mais ce n’est pas vrai car à tout moment, lorsque j’avais besoin d’aide, je m’exprimais en allemand avec des habitants de la ville et ils m’ont très bien aidé du début à la fin. S'ils voient que vous faites un effort dans leur langue qui est déjà considérée comme étant très difficile, ils sont vraiment contents et vous rendent service.  

Quel lieu incontournable conseillerais-tu à ceux qui, comme toi, vont partir à Oxford ?

À Oxford, je me suis surtout baladée dans la ville et j’ai admiré les bâtiments. C’est une ville avec pas mal d’universités et d’écoles (la ville des étudiants), mais l’activité typique est le « river punting » : il s’agit d’une balade dans un petit bateau qu’une personne doit guider et ce n’est pas facile du tout lorsque l’on fait cela pour la première fois. Gare à ne pas tomber dans l’eau… 

Un autre endroit typique d’Oxford est le « Warner Bros Studio Tour – The Making of Harry Potter » pour les grands fans qui souhaiteraient voir les coulisses des films.





Ce n’est pas tout, l’école Oxford EC a un partenariat avec UK Study Tours qui organise des voyages partout en Angleterre et même dans le reste de l’Europe. J’ai visité Cambridge, Stonehenge et Bath. 






C’était vraiment super, on rencontre également des étudiants internationaux des autres écoles de la ville et c’est vraiment l'occasion de faire d’autres connaissances et de pratiquer la langue. N’hésitez vraiment pas à vous inscrire à la réception de l’école et tout cela à des prix vraiment convenables.

Et à Munich ?

À Munich, n’hésitez pas non plus à vous balader dans la ville, on ne peut pas s’y perdre. L’école DID organise tous les jours des visites comme la résidence de la ville, le quartier de Schwabing et plusieurs musées comme celui de BMW et le Pinakothek pour ceux qui aiment l’art. Ne manquez surtout pas les visites du Tegernsee, le Partnachklamm (sentier avec des cascades) mais le meilleur reste la visite du château de Neuschwanstein aux paysages à couper le souffle.   





  
Une anecdote insolite ou drôle à nous raconter ?  

En Allemagne, pas mal d’étudiants sont débutants en allemand et préféraient parler anglais pour se faire comprendre. Il fallait bien, à mon tour, que je me fasse comprendre à chaque fois qu’on me demandait quelles étaient les langues que je connaissais. Je répondais toujours que je savais parler français, néerlandais, anglais, allemand et que j’apprenais aussi l’espagnol et le chinois (ou plutôt le mandarin). Cependant, en allemand : deutsch = allemand, mais en anglais : Dutch = néerlandais et souvent, je confondais les deux et/ou la personne ne comprenait pas. C’était assez perturbant mais marrant en même temps. Du coup, j’optais pour niederländisch et German. Voilà un peu l’inconvénient lorsqu’on passe de l’allemand à l’anglais ou inversement.    

Un conseil à donner à ceux qui pensent partir en immersion à l’étranger ?

Si vous pensez partir à l’étranger, ne réfléchissez pas une seconde et partez. Il faut faire cette expérience de voyager seul au moins une fois dans sa vie, c’est très enrichissant. Il est vrai que ce n’est pas toujours évident de choisir entre toutes les destinations et le programme de cours le plus adéquat à nos besoins mais il faut tenter l’expérience, quoi qu’il arrive, vous ne regretterez rien. C’est la meilleure façon d’apprendre une langue. 

Qu’as-tu pensé du service de Langues Vivantes ?

Un seul mot : excellent. L’équipe de Langues Vivantes était toujours disponible quand il le fallait, dynamique, efficace, souriante, à l’écoute et aux services du client, on ne demande pas mieux. J’espère que ce ne sera pas mon dernier voyage avec Langues Vivantes car tous ceux que j’ai déjà vécus sont juste inoubliables.

Envie de suivre les conseils de Catherine ? Découvrez tous les programmes de l'école EC Oxford et ceux de l'école DID à Munich. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'infos !